LEG XXII AVE BAGACVM

LEG XXII de Bavay, groupe de reconstitution historique de l'armée romaine.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'état major de l'armée romaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caius Benitus Fulgor
Admin


Messages : 1436
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 30
Localisation : Bettrechies Nord

MessageSujet: L'état major de l'armée romaine   Jeu 16 Juin - 13:53

UN LEGAT

Ce personnage qui effectue son cursus sénatorial atteint, aprés avoir été été préteur, ses premières fonctions prétoriennes . Souvent, la trentaine passée, sa première fonction prétorienne consiste en un commandement légionnaire, il devient pour trois ans "Legatus Augusti" et commande une légion.
Il est nommé pour deux ou trois ans. Il commande la légion en veillant à la bonne marche des unités, en faisant respecter la discipline, pratiquer l’exercice, en assurant des pouvoirs financiers et judiciaires.
Le mot légat désigne un titre officiel, provenant du latin lex, qui signifie loi.
Titre porté par les représentants officiels de la Rome antique (en latin legatus, envoyé, député). Les ambassadeurs étaient des légats du Sénat romain.
-Sous la République romaine, les consuls, proconsuls, préteurs en campagne pouvaient charger temporairement des légats du commandement de la cavalerie, des réserves ou même d'une légion entière et de plusieurs légions : ainsi, durant la première guerre des Gaules, César eut jusqu'à dix légats, tandis que Pompée, nommé proconsul en Hispanie en -55, y envoyait trois légats, afin de demeurer lui-même à Rome.
-Sous l'Empire romain, à partir d'Auguste, la fonction de ces légats militaires devint permanente. Désignés par l'empereur, ils le représentaient dans les provinces et les légions. On distingua alors les légats consulaires et les légats prétoriens, qui gouvernaient les provinces dites "impériales" et exerçaient le pouvoir militaire, et les légats de légion, officiers expérimentés, de rang sénatorial, qui étaient chef d'une légion.

LE TRIBUN LATICLAVE

Il est reconnaissable à la large bande pourpre qui orne sa tunique et indique son rang sénatorial. Ce deuxième personnage de la légion aide le légat dans ses fonctions judiciaires et dans la gestion de l’exercice.. Il peut aussi le remplacer.
Les tribuns occupent différentes fonctions dans la Rome antique. Le terme viendrait de Tribu. Ce terme en français signifie aujourd'hui un orateur populaire et éloquent.
Au tout début de l'histoire romaine, quand il n'y avait que trois tribus (selon la légende des Ramnes, des Tites et des Luceres), chacune d'elle était dirigé par un tribun, qui pouvait avoir un commandement militaire et contrôlait les finances (perception et dépenses, contrôle du cens, etc...). Le Tribunus celerum était, selon certains historiens, le commandant de la garde personnelle du roi et de la cavalerie, le tribun des celeres (Tribunus celerum). Par la suite cette fonction sera partagée en tribun curateur (curator tribus, origine de curateur) et en tribun du trésor ( tribunus aerarii). Le mot désignera ensuite couramment deux fonctions, les tribuns militaires et les tribuns de la plèbe.
Le tribun militaire est un officier supérieur qui à le rang de chevalier. Une légion comprend généralement six tribuns qui la commandent chacun à tour de rôle. Le tribuni aerarii s'occupait des soldes et les cinq autre tribun angusticlave sont officier d'état major. Au dessus, dans la hiérarchie le tribun laticlave, et lorsqu'il remplace le légat se fait appelé tribun prolégat (tribunus prolegato)

LE PREFET DE CAMP
C'est souvent un ancien centurion primipile, troisième personnage de la légion par ordre d’importance. Il supervise l’entretien du rempart, surveille les bagages pendant la marche et commande l’artillerie.
Il existait plusieurs fonctionnaires portant le titre de préfet dans la Rome antique :
* le préfet de Rome (præfectus urbi), chargé du gouvernement de la Ville de Rome en l'absence des consuls puis des empereurs romains ; c'était un sénateur commandant trois puis quatre cohortes ; son rôle se limitait à procurer une défense au Sénat;
* le préfet du prétoire, commandant de la garde prétorienne, puis de vastes régions militaires ;
* le préfet d'Égypte, gouverneur de cette province essentielle de l'Empire romain ;
* le préfet des vigiles (præfectus vigilum), commandant des cohortes de vigiles urbani de lutte contre les incendies ;
* le préfet de l'Annone (præfectus annonæ),
* le préfet de la flotte (præfectus classi),
* le préfet des légions (præfectus legionibus) et préfet des ailes de cavalerie (præfectus alae)
* le préfet du camp (præfectus castris),
* le préfet du trésor (præfectus ærario),
* le préfet des tribus

5 TRIBUNS ANGUSTICLAVES

Ils sont ainsi nommés car leur tunique s’orne d’une bande pourpre étroite et signale leur appartenance à l’ordre équestre. Chacun mène au combat deux cohortes soit environ 1000 soldats et officiers. Ils participent aux réunions d’état- major, dirigent l’exercice sur le terrain, veillent à la sécurité des portes du camp, à un bon approvisionnement de la légion, au bon fonctionnement de l’hôpital et peuvent même rendre la justice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ave-bagacum.forumgratuit.org
 
L'état major de l'armée romaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l''état-major américain...
» "Je n'a pas besoin de le voir, je le sais, c'est tout !
» Loups-Garous
» La foi du centurion romain
» La foi du centurion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEG XXII AVE BAGACVM :: La taverne :: L'armée romaine-
Sauter vers: