LEG XXII AVE BAGACVM

LEG XXII de Bavay, groupe de reconstitution historique de l'armée romaine.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [16 & 17.04.16] Week-end immersif au Caillou qui bique de Roisin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caïus Martinus Salmurius



Messages : 89
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 48
Localisation : BRÉZÉ (près de SAUMUR) 49

MessageSujet: [16 & 17.04.16] Week-end immersif au Caillou qui bique de Roisin   Lun 18 Avr - 19:51

Rapport du tesserarius Salmurii, le XV° jour avant les calendes de maius:


1°ere sortie de la saison à Roisin, au caillou qui bique, plus précisément.

Météo mitigée, avec des éclaircies, petit coup de froid la deuxième nuit, mais dans l'ensemble, un temps très doux surtout en journée, ce qui nous a permis de nous "balader" dans la verte foret.


Pour commencer= 7h de route (bouchons dans Paris Evil or Very Mad ) mais à l'arrivée, quel plaisir de se remettre en tenue, de se retrouver avec les copains autour d'un feu de camp et de dormir sous la tente.

Le lendemain, réveil tranquille (sauf pour Celer qui a eu mal au ventre) puis après avoir arrangé le campement, petit déjeuner au blé/miel/œufs dur pour attaquer la journée.

Ensuite patrouille dans les bois, passage par des pistes, visite du camp romain, vadrouille dans les chemins, on longe la rivière et on arrive en dessous du caillou qui bique, vu dans bas ça casse pas 3 pattes à un canard, mais vu dans haut.......ça file les miquettes, on mange sur place, puis la patrouille continue, en cours de déplacement on repère un squelette de cabane et mission est donnée a Nepos et Iuvenalius de mémoriser l'emplacement???
heureusement Celer -toujours plein d'astuces- les a aidés à l'aide de discrètes marques au sol tongue

Revenus au camp, instruction sur le feu archéo, explication sur l'amadouvier puis exercices pratiques= tout le monde à réussi à enflammer un amadou (et non, ce n'était pas que de la chance).

Enfin un peu de drill sur le tir à l'arc (avec des trajectoires vraiment étranges de certaines flèches) puis sur le lancer de javelines = intéressant en tous points car ça change de l'ordinaire.
Entrainement au combat en face à face (tiens prends ça dans les dents= merci Iuvenalius) (ne dors pas....ne dors plus....nan t'inquiète je te veux vivant pour partager d'autres moments avec nous).

Au soir, veillée au coin du feu, et après s'être rempli le ventre d'une délicieuse soupe (merci Celer) ordre est donné à Nepos et Iuvenalius de préparer un petit paquetage pour passer une nuit dans la cabane repérée précédemment....je vous jure que le regard qu'ils se sont échangés à ce moment valait son pesant de cacahuètes !!!
Ils sont donc partis, et une bonne demi heure plus tard nous sommes allés "tester" leur système de garde: déjà, on les repères vite car ils parlent fort, attaque rapide et....et....et un grand cri retenti (mélange de crainte et d'alerte) heureusement pour eux, il fait sombre et on se mélange dans l'assaut, on arrête vite cependant car ils ont des pila et glaives sortis et nous des bâtons....

Puis retour et dodo sous tente, il était temps car la pluie commence à tomber, avant d'aller me coucher je jette dans le feu trois amadouviers qui avaient servis pour l'instruction sur le feu.

Le lendemain matin: réveil vers 7h environ (pas de soleil=pas d'heure précise) deux journalistes du Parisien sont déjà là (article sur les reconstituteurs). On prend un petit déjeuner (surprise= les amadouviers se sont consumés très lentement et il en restait un avec une grosse braise= 9h de feu sans entretien= record)
Prise de photos, discutions, explications puis arrive François Defosse pour des  photos de la légion personnalisées.

Vie de camp normale comme si les journalistes n'étaient pas là, séance de gymnastique, puis on s'équipe en lourd et déplacement vers le caillou; sur place prise de photos (voir sur FB) je suis interviewé à chaque pause et parfois même en cours de déplacement.

Retour sur le camp en milieu de matinée, démontage rapide du camp, départ des journalistes et de François, à midi tout est rangé, c'est le départ.

6h de route retour (aaaaahhh Paris!!!!) une douche bien méritée, mais surtout la grande satisfaction d'avoir passé un super WE à la XXII (=merci Fulgor)


Fin du rapport

PRIMIGENIAAAAAAAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caius Benitus Fulgor
Admin


Messages : 1436
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 30
Localisation : Bettrechies Nord

MessageSujet: Re: [16 & 17.04.16] Week-end immersif au Caillou qui bique de Roisin   Mar 19 Avr - 15:30

Merci Salmuri pour ce très précis débrief'!

C'est tout bien résumé!

Pour ma part:

- Grand plaisir de remettre la tenue, de monter le camp, de vivre au plus près histo, de passer du temps en veillée autour du feu...
- La beauté du site, toujours aussi grandiose
- La bonne ambiance générale
- La présence de François qui a pu gérer la partie photo
- La présence des deux journalistes venus partager du temps avec nous
- L'excellence de nos deux jeunes présents, Nepos qui après deux saisons déjà prend de plus en plus d'initiatives et se débrouille de mieux en mieux, et Iuvenalius, tout simplement nickel


- Le temps mitigé, qui a interrompu les entraînements du samedi aprém, et surtout des chauds et froids désagréables
- Le coup de mou de Celer, qu'on a pu soigner et qui a pu poursuivre le week-end avec nous
- Ma sciatique beaucoup plus présente que je ne l'espérais
- Et surtout le manque de présents.
5 pour un camp off, "chez nous", en début de saison alors qu'on a une grosse vingtaine de gars mobilisable, ce n'est pas normal, surtout avec nos deux plus lointains qui eux ont réussi à s'organiser.
Donc comme annoncé sur FB, si l'an prochain on arrive pas à être une bonne dizaine, le week-end sera purement et simplement annulé.



Enfin, deuxième activité du week-end: ouverture de l'archéosite d'Aubechies pour cette nouvelle saison.
Gros plaisir de revoir pas mal de copains, dont l'équipe du site, les prétoriens de la Louve et d'autres.
Peu de public, beaucoup de flamands, donc peu d’interaction.
Et surtout, malgré un grand soleil, un froid paralysant qui nous a rapidement poussé à nous réfugier à la buvette ou nous avons passé de bons moments.

Journée terminée à 18h sur le parking, et super discussion avec des visiteurs de Bruxelles, vraiment intéressés et pleins de félicitations.
Avec la pédago de Salmurius auprès de deux promeneuses au moment du démontage du camp à midi, et la rencontres de joggers dans les bois le samedi qui nous ont salué par des "Ave" et des "oh des romains", et bien cela fait du bien de renouer avec le public, et notre passion bien entendu.

Encore merci aux présents, une pensée à ceux ayant dû annuler, à ceux bloqués au boulot mais qui étaient avec nous par la pensée (Laetus, Florus, Valens... ) et surtout à Monsieur Mauroy, le proprio du terrain sans qui rien ne serait possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ave-bagacum.forumgratuit.org
Lucius Clercus Juvenali



Messages : 17
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 18
Localisation : Tournai (Belgique.)

MessageSujet: Re: [16 & 17.04.16] Week-end immersif au Caillou qui bique de Roisin   Mar 19 Avr - 20:14

Super Week-end ! ça m'a fait du bien de sortir de mon confort habituel cheers vivement les prochaines sorties !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [16 & 17.04.16] Week-end immersif au Caillou qui bique de Roisin   Aujourd'hui à 4:55

Revenir en haut Aller en bas
 
[16 & 17.04.16] Week-end immersif au Caillou qui bique de Roisin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BOURSES DE CE WEEK END DES 6 ET 7 MARS 2010
» un petit week en amoureux
» salon du bio à charleroi ce week end.
» 40 ans de fouilles…Ça creuse ! Week-end en Préhistoire
» Week end préhistorique en juin à etiolles (91)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEG XXII AVE BAGACVM :: L'association :: Débriefing des sorties-
Sauter vers: